Accolta
Accolta Storia di u muvimentu Organizazione Cuntatti Adesione/Daziu Ligame
Accolta Attualità Apputamentu Elezzione Interviste Multimedia A Francia Fora Pulitica Ripressione Terra Corsa Culunisazione Lingua è Cultura Ecunumia è Suciale Internaziunale In memoria E Ghjurnate



09/06/2007

Corsica Nazione réagit au procès des 17 patriotes



CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI a suivi avec intérêt le récent procès de 17 prévenus nationalistes et pris acte de la défense politique telle qu’elle a été adoptée par une partie d’entre eux.

Cette défense met en évidence le choix de condamner une « violence politique » avec comme support et enceinte un tribunal français d’exception qui a infligé - même si quelques – uns s’en sont plus ou moins réjoui – des peines de plusieurs années de prisons et d’éloignement carcéral.

CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI ne légitimera jamais un tribunal d’exception, pas plus que ses peines prononcées.

CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI, eu égard à ses orientations stratégiques réaffirmées chaque année dans le cadre de ses assemblées générales, ne peut partager l’orientation philosophique et comportementale prônée.

En effet, et sans verser dans une quelconque et primaire apologie, CNI ne saurait confondre la résistance organisée de notre peuple et les moyens qu’il s’est donné, avec l’expression d’une quelconque « violence politique » qui aurait été le fruit d’un choix délibéré et arbitraire.

La situation conflictuelle actuelle a pour origine et manifestation la politique historiquement violente de centralisation et de négation de l’Etat Français en Corse et de ses relais de transmission : les clans. Eux, ont employés tous les moyens, tous les abus, pour réduire notre Peuple ; c’est là que réside la vraie violence, celle qui suscite de légitimes sentiments de révolte, celle qui entretient et envenime tous les conflits, celle, enfin, à laquelle il faut mettre un terme.

De même, CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI ne saurait accréditer la pertinence comme moyen de sortie de crise – ou du moins comme moyen de diffusion d’un message de sortie de crise – d’une institution judiciaire qui n’a pour vocation que de juger et de condamner.

Un tribunal ne sera jamais que l’expression d’une volonté répressive, aux antipodes de toutes possibilités de recherche intelligente de dialogue, de négociation et d’apaisement durable.

Enfin elle ne partage en aucune façon cette attitude de repentance et de reddition et ce, eu égard à la conjoncture actuelle que connaît notre pays.

CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI réaffirme sa proposition partagée d’une véritable issue politique qui passe par un processus de détermination des raisons du conflit ainsi que par un engagement et une participation commune et entière de toutes les parties concernées par ce conflit, et au – delà de toutes les volontés existantes au sein du peuple corse.

La paix est à ce prix.

CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI


CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI a suvitatu incu intaressu u prucessu di 17 incausati naziunalisti è pidda atttu di a difesa pulitica aduttata da certi d’issi incausati.

Issa difesa metti in evidenza a scelta di cundannà una « viulenza pulitica » in u quatru di un tribunali francesu d’eccezioni chi ha inflittu – ancu si certi si ni so ralligrati-peni di prighjò di parecchji anni è di alluntanamentu carcirali.

CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI ùn lighjittimarà mai né un tribunali d’eccezioni né un i peni prununciati.

CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI pà via di i so urientazioni strategichi riaffirmati ogni annu in u quatru di i so assemblei generali, un pò sparta iss’urientazioni filosofica. In effetti, è senza vulé fà nisciun apulugia, C N I un pò cunfunda a risistenza urganizzata di u nosciu populu è i mezzi ch’iddu si hè datu , incu a sprissioni di una « viulenza pulitica » chi saria stata u risultatu di una scelta deliberata è arbitraria.A situazioni cunflittuali ha come origini è manifestazioni, a pulitica sturicamenti viulenti di centralizzazioni è di negazioni di u Statu Francesu in Corsica è di i so rapprisintanti : i « clan ». Iddi, si so sirvuti di tutti i mezzi , pà riducia ; Eccula a vera viulenza , quidda chi pruvuchighja sintimi leghjittimi di rivolta, quidda chi attizza tutti i cunflitti, quidda,infini, ch’iddu ci voli di fà finiscia.

CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI ùn pò accridità a pertinenza comu mezzu d’isciuta di crisa- o almenu comu mezzu di diffusioni di un missaghju d’isciuta di crisa- di un’istituzioni ghjudiziaria chi t’ha a vucazioni di ghjudicà è cundannà.

Un tribunali ùn pò essa che a sprissioni una vulintà riprissiva, a l’upposta di tutti i pussibilità di recirca intilligenti di dialogu di discussioni è d’apaciamentu durevuli.

Infini, ùn sparti manc’appena iss ‘attitudini di pintimentu è di reddizioni in a situazioni attuali di u nosciu paesu.

CORSICA NAZIONI INDIPINDENTI ripeti una volta di più à so pruposta di una vera suluzioni pulitica chi passa pà a determinazioni di i ragioni di u cunflittu è pà un ingaghjamentu è una participazioni cumuna è intreva di tutti i parti cuncirnati da issu cunflittu, è al di là di tutti i vulintà prisenti in u nosciu populu.

A paci si farà à issu prezzu.

CORSICA NAZIONI INDIPENDENTI





 

© Corsica Nazione Indipendente — 2008