Accolta
Accolta Storia di u muvimentu Organizazione Cuntatti Adesione/Daziu Ligame
Accolta Attualità Apputamentu Elezzione Interviste Multimedia A Francia Fora Pulitica Ripressione Terra Corsa Culunisazione Lingua è Cultura Ecunumia è Suciale Internaziunale In memoria E Ghjurnate



02/08/2007

CNI et le plan pour la langue Corse voté par l'Assemblée



Corsica Nazione Indipendente prend acte du vote unanime de l’Assemblée de Corse en faveur du « Plan stratégique d’aménagement et de développement linguistique pour la langue corse 2007–2013.

Ce plan reprend les orientations préconisées par le « Comité Scientifique » du « Cunsigliu di a Lingua è di a Cultura Corsa ». Le travail de ce Comité scientifique, tout à fait remarquable, a été soutenu par Corsica Nazione Indipendente à travers son représentant au Cunsigliu di a lingua.

Toutefois, le rapport du Comité Scientifique précise de façon claire dans son rapport final (page 14) que ses différentes propositions ne sont pas à elles seules susceptibles d’inverser la tendance, qui est toujours au déclin de la langue. Le Comité scientifique indique que pour changer radicalement les choses et donc sauver le corse, il convient de lui donner un statut d’officialité.

La CTC doit donc prendre en compte au plus tôt l’avis des experts qu’elle a elle-même saisis, en demandant à Paris la reconnaissance d’un statut d’officialité pour la langue corse.

Par ailleurs, la version initiale du plan présenté jeudi dernier à l’Assemblée reprenait en ces termes une proposition formulée par les experts : « Lancement d’un badge et d’une affichette autocollante encourageant l’interlocuteur à s’exprimer en corse (message « pudeti parlà corsu » par exemple). Ce badge et cette affichette pourront être diffusés dans le cadre d’une campagne générale dans les entreprises en partenariat avec les chambres consulaires. Les particuliers et associations pourront les demander à la CTC, qui les utilisera dans ses locaux. »

Ce dispositif, validé par les experts (il est d’ailleurs appliqué avec succès ailleurs en Europe), a été supprimé par un amendement du groupe Zuccarelli, et ce pour des raisons idéologiques (parler de « discrimination » s’agissant d’une mesure en faveur d’une langue menacée de disparition relève d’une mauvaise foi évidente !).

Corsica Nazione Indipendente annonce qu’elle permettra quand même la mise en œuvre de cette mesure - préconisée par les experts et censurée par le groupe Zuccarelli - en mettant à la disposition des particuliers et associations le matériel nécessaire.

Bien entendu, cette démarche de soutien à la langue ne peut être conçue que de façon transitoire, avant la nécessaire officialisation du corse. Une présentation complète de cette initiative sera faite la semaine prochaine à l’occasion des « Ghjurnate Internaziunale ».

CORSICA NAZIONE INDIPENDENTE





 

© Corsica Nazione Indipendente — 2008