Accolta
Accolta Storia di u muvimentu Organizazione Cuntatti Adesione/Daziu Ligame
Accolta Attualità Apputamentu Elezzione Interviste Multimedia A Francia Fora Pulitica Ripressione Terra Corsa Culunisazione Lingua è Cultura Ecunumia è Suciale Internaziunale In memoria E Ghjurnate



21/01/2008

CREDIT AGRICOLE : UN SCANDALE



Corsica Nazione Indipendente apporte son soutien aux administrateurs des Caisses Locales de Crédit Agricole en lutte pour préserver l’esprit mutualiste et corse de la Banque Verte.

Corsica Nazione Indipendente avait dénoncé, il y a quelques semaines en murant l’entrée de la Banque de France à Bastia, la confiscation de l’épargne corse par les banques, aux seuls intérêts d’investissement qui allaient créer des emplois et des richesses ailleurs qu’en Corse.

Aujourd’hui, avec l’expulsion des Administrateurs des Caisses Locales, ce sont les Corses que l’on prive d’un droit de regard qu’ils avaient sur l’utilisation de leur propre argent.

Ainsi la Corse, qui manque cruellement de soutien à l’investissement, se voit davantage encore tenue à l’écart des décisions relatives au choix de son type de développement, pour promouvoir un développement que d’autres décideront pour elle.

Corsica Nazione Indipendente dénonce l’attitude de la préfecture de région qui, loin de condamner cet acte illégal au vu des statuts d’une coopérative, était prête à annoncer elle-même la décision du Crédit Agricole, démontrant ainsi le véritable complot d’Etat qui existe contre le développement local endogène (la conférence de presse de la préfecture n’a pu se tenir suite à l’absence de l’ODARC).

Corsica Nazione Indipendente en appelle à tous les Corses pour lancer une réflexion sur l’utilisation de l’Epargne Corse.

Notre argent doit servir en priorité à un développement de la Corse pour les Corses.

Corsica Nazione Indipendente
A DIFESA DI U POPULU CORSU





 

© Corsica Nazione Indipendente — 2008